Les étapes à suivre pour votre deuxième hypothèque privée

Si vous êtes à votre deuxième hypothèque privée, c’est que vous en avez déjà fait le premier. La démarche sera la même seulement, le courtier est toujours utile. Plus que le premier, les démarches nécessitent une belle attention.

Pourquoi cette deuxième hypothèque ?

Qu’importe le besoin d’argent qui vous presse, une démarche pour le prêt hypothécaire privée n’est pas de refus. Alors voici comme ça fonctionne :

Établir le bilan pour votre qualification de prêt

Quand on fait du crédit auprès d’un prêteur hypothécaire privé, on doit avoir ce réflexe que c’est un argent à rembourser. En tant qu’hypothèque, il y a des garants matériels engagés. Néanmoins, le contrat est de rembourser par somme d’argent votre crédit. Tout dépend de la totalité de la somme que vous avez obtenue, mais une demande pour une doit être adressée à votre banque d’abord. Sachez que vous ne pouvez pas vous engager pour une deuxième hypothèque privée sans faire le rétablissement de crédit. À cet effet, votre partenaire financier vous propose un avis de 60 jours pour affermir vos dettes. 

La visite à la banque à votre domicile

La banque vous demande un rendez-vous pour passer à votre domicile et procéder à l’évaluation de vos biens. Les agents du terrain vous posent quelques questions sur la valeur en argent de vos biens. Attention, il faut bien réfléchir avant de vous engager et surtout de choisir votre partenaire financier, parce qu’ils sont plusieurs et pas forcément votre banque actuelle. C’est ce que j’ai fait pour mon prêt hypothécaire quand j’ai été refusé par ma banque. En effet, chaque situation n’est pas la même et il existe une sorte-personne qui fait une hypothèque pour mauvais crédit. Il est quand même plus correct de contacter Erick Brunet le courtier idéal pour mettre en transparence cette démarche hypothécaire. Pour votre gouverne, ce courtier professionnel œuvre dans plusieurs départements comme : Montréal, Laval, Longueuil, West Island, Rive sud et la Rive nord.

Le travail du notaire

Vous devriez solliciter le service d’un notaire pour qu’il puisse entamer la procédure d’une hypothèque légale. Il signera l’acte de l’hypothèque avec vous et il est au courant de toutes les manœuvres à faire pour ce projet. C’est un service exigé par la banque prêteuse et ses honoraires sont bien sûr à votre charge. Rassurez-vous, le décaissement sera effectué dès le lendemain de la signature de l’acte.

Il est alors plus convenable de bien choisir votre partenaire hypothéqué pour ne pas courir à la perte et payer bien plus que vous devez.