Que se passe-t-il si je cesse de rembourser mon Prêt hypothécaire privée ?

Lorsque vous contractez une Hypothèque privée, vous vous engagez à respecter les conditions de prêt convenues avec le Prêteur hypothécaire privé. Ces conditions prévoient des versements périodiques pour le compte du prêteur, lesquels doivent être effectué selon un calendrier bien détaillé. Voyons donc ce qui peut se passe si vous ne respectez pas les conditions de votre prêt hypothécaire privé.

Le prêteur vous en envoie un Avis de 60 jours

En principe, lorsqu’un emprunteur est en défaut de paiement, le prêteur peut lui émettre un préavis d’exercice d’un droit hypothécaire communément connu sous le nom d’Avis de 60 jours. En faisant ainsi, le prêteur avise l’emprunteur que son prêt hypothécaire est en souffrance et qu’une procédure de saisie immobilière sera entamée s’il ne remédie pas à cette situation. Dans la plupart des cas, le prêteur cherche un moyen pour récupérer les sommes dues. Cependant, certains prêteurs privés cherchent avant tout à profiter de cette disposition légale pour reprendre la propriété immobilière de l’emprunteur. 

Vous trouvez un arrangement avec le prêteur

Après la réception de l’avis de 60 jours, la première réaction à faire est de contacter le prêteur pour essayer de trouver un arrangement avec lui. Si votre situation financière le permet, alors vous devez rembourser les sommes en souffrances. Si vous avez des difficultés financières vous empêchant de le faire, alors vous devez négocier un rééchelonnement de vos dettes avec le prêteur. Certains prêteurs sont flexibles et peuvent être favorables à cette solution.

Vous n’arrivez pas à un arrangement avec le prêteur

Si vous ne pouvez pas rembourser votre prêt et vous n’arrivez pas à obtenir un rééchelonnement de vos dettes, alors vous devez trouver des moyens financiers pour rembourser votre prêt. Vous pouvez par exemple demander une Deuxième hypothèque privée ou négocier un refinancement hypothécaire.

Comment éviter la saisie immobilière ?

Si le bien faisant l’objet de l’hypothèque est une résidence principale, alors vous pouvez bénéficier d’une certaine protection juridique contre la saisie immobilière. Cela dit, si le montant des dettes dépasse 200.000 $, alors là, le tribunal peut valider la procédure de saisie. Si vous êtes toujours incapable de trouver un nouveau prêt privé, vous pouvez envisager de vendre votre propriété immobilière afin de rembourser le prêt en souffrance. L’aide d’un Courtier hypothécaire en prêt privé est plus que souhaitable, car il peut vous aider à éviter la saisie de votre propriété immobilière. Si vous résidez à Montreal, Laval, Longueuil, Rive sud, Rive nord, ou West Island, n’hésitez pas à contacter le courtier Érick Brunet. Spécialiste du courtage hypothécaire, il peut vous aider à trouver les fonds nécessaires pour rembourser votre prêt en souffrance.